Ililum's V2

Ililum's V2, la roue tourne!
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tanio Myazaki

Aller en bas 
AuteurMessage
Tanio Myazaki
Admin/Kurakeni
Admin/Kurakeni
avatar

Masculin
Nombre de messages : 95
Age : 26
Date d'inscription : 16/04/2008

Fiche de Perso
niveau: 20
Vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
14/100  (14/100)

MessageSujet: Tanio Myazaki   Mer 8 Oct - 19:05

Nom: Myazaki
Prénom: Tanio
Age: 22 ans
Sexe: Masculin
Taille et poids: 1m92, 90 kilos
Groupe sanguin (facultatif): A
Date de naissance: 23 Juin

Description physique:

Tanio est un homme à la carrure remarquable. En effet il est assez grand et son corps à des muscles assez développé ( chose peu commune pour un scientifique, mais ne commençons pas à se baser sur des stéréotype absurde ). Vêtu constamment de vêtement plutôt distinguer, il adore les couleurs vert et violet. D'ailleurs, il est pour le plus souvent habillé de vêtement violet/mauve.
De long cheveux blanc lui arriva au milieu du dos, avec quelques petits reflet argenté, sa couleur n'est pas ce qu'on pourrait appeler quelque chose de "commun". Bref, ses yeux vert contraste magnifiquement bien avec sa chevelure d'argent et ses lunettes viennent lui rajouté un air mystérieux . Son regard, d'ailleurs parlons en. De nombreuse personne disent qu'il est maudit, pourquoi ? Et bien parce qu'entre sa couleur de cheveux et son regard, il y a de quoi se poser des questions. Alors maudit est ce qu'il l'est ? Qui sait... En tout cas, ce n'est pas ça qui l'empêche d'être apprécié des filles.
Dans son dos repose généralement un arc blanc orné de diamants. Le plus souvent il transporte avec lui 12 flèches. Ces 12 flèches sont celle qu'il préfère, et pour rien au monde il ne les perdrait. A sa taille, un petite couteau de chasse ainsi qu'une épée y sont attachés. La lame de cette épée et d'une couleur noir et rouge extrêmement terrifiante... On ne sait pas d'où est ce qu'elle vient, mais pour on ne sait quelles raison, plusieurs hommes ont déjà essayé de s'en emparer. Enfin, un petit pistolet de calibre 2,5 mm est attaché à son pied sous le pantalon violet qu'il porte. Il s'en sert rarement afin de ne pas se faire bruler au bucher pour " Sorcellerie". Après tout dans le monde d'Ililum's la technologie ( si on peut la nommer comme tel ) n'en est qu'au stade primaire.

Description morale:

Il est quelqu'un d'assez calme, ne perdant que très rarement son calme. Il est capable de garder son sang froid dans la plupart des situation, même si dans certain cas il n'y parvient cependant pas. En effet il déteste que l'on s'en prenne à quelqu'un de son village, et lorsque c'est le cas, il ne répond même plus de ses gestes au point d'en oublier ce qu'il a fait.
En dehors des combats, il peut être un garçon très charmant, serviable et souriant. Il n'aime pas que l'on dise de lui qu'il est "déprimé" même si c'est un peu le cas. La raison ? Et bien vous n'avez qu'à voir l'état de son village. Certes la famine n'est pas présente, mais niveau beauté de paysage, ça laisse à désirer.
On le trouve généralement dans son laboratoire. Il n'aime pas spécialement la recherche, mais il a un but bien précis qui l'oblige à travailler. Il a pour rêve qu'un jour son village devienne réel. Certes il est encore loin du but, mais un jour il en est certain, il y arrivera.
Mis à part le fait qu'il soit doué dans la recherche, il est aussi médecin et espion. Il à d'ailleurs un certain talent dans l'espionnage. Il est capable de s'infiltrer n'importe où sans rencontrer de réel difficultés ( ou presque ). Niveau médecine, et bien c'est son métier d'origine. Il a suivit de longue étude à l'école du village. D'ailleurs c'est à force de se plonger dans les livres de médecine qu'il a hérité... De magnifique lunettes !

Histoire du personnage:

Le ciel était noir comme à son habitude... Le soleil n'avait jamais réussit à percer cet épaisse couche de nuage. Le village n'avait jamais vu le soleil. Le silence régnait dans les rues. Personne, aucune passant. C'était la nuit noir, quoi de plus normal ? En tout cas, c'est cette nuit là que Tanio décida de naitre.
Une immense rue noir se profilait devant la jeune femme agonisante. Elle marchait et zigzaguait passant d'un mur à l'autre. Dans sa main droite, une poche de nourriture, ou du moins ça y ressemblait. Elle semblait épuisé, et des larmes coulaient le long de ses joues. De la tristesse ? De la rage ? Du regret ? Aucune idée. En tout cas ce n'était pas des larmes de bonheur. Tout autour d'elle n'était que désolation. La terre sèche, les bâtiments démolit, la pauvreté frappait chaque coins de rue. Kurayami n'était qu'un village de chaos et de désolation.
Elle arriva enfin à son domicile, enfin, à sa cabane. En face d'elle un feu de cheminé était allumé. Elle déposa le sac en rentrant, et partit vers la gauche. Là, un tas de paille gisait au sol. Un homme était couché dessus, il semblait fiévreux. Elle se baissa vers lui, et lui embrassa le front. Elle lui murmura un " chéri, je suis rentré ", puis lui serra la main.
Tout à coup elle s'écroula. Une douleur atroce lui déchirant le ventre. Elle hurla de douleur. Un liquide transparent coula de son entre_jambe, puis du sang. Elle sentait que c'était terminé. Elle le sentait arriver. Encore une fois, elle fut prit d'une immense douleur. Elle s'attrapa les jambes, souffla un grand coup et poussa tout en criant. Sur le lit, l'homme précédemment endormit observait la scène impuissant. Il sembla souffrir également en voyant sa femme hurler. Enfin, un petit cris étouffé retentit, puis un enfant sortit. La le père se leva tant bien que mal, et vint le prendre dans ses bras. Avec un couteau il coupa le cordon reliant l'enfant à sa mère, et sourit comme il put. Il regarda sa femme gisant au sol. Elle avait réussit, et elle n'était pas morte. Il déposa le bébé sur un petit coussin, puis attrapa sa femme et essaya de la soulever. Il la déposa sur son " lit ", et lui dit : " Maintenant, c'est à moi de m'occuper de toi ". Malgré sa maladie, il s'occupa donc de laver l'enfant, et de border sa femme.

Les années passèrent, et les choses changèrent. La pauvreté était toujours omniprésente, la tristesse également, sans parler de la famine. Mais pourtant le village semblait plus joyeux. Pourquoi ? Il n'y avait aucune raison, juste qu'ils avaient envi de s'amuser pour une fois.
Au fond du village, une cabane en bois logé sur une immense colline dominait les autres maison. Devant, on pouvait apercevoir un homme coupant du bois, un enfant d'environ 7 ans l'aidant à les ranger, et une femme s'occupant du "potager". En effet on ne pouvait pas appeler ça un potager tout simplement parce que à part de la salade pourrit et quelques tomates vertes, il n'y avait rien.
La vue que proposait cette "magnifique" cabane était, de la désolation, encore de la désolation et ... Une immense usine crachant de la fumée noir d'encre. Cette fumée toxique qui empoisonnait le village. C'était la cause de tous leurs malheur. Le Kurakéni le savait, pourtant il n'y faisait rien, il continuait même de l'utiliser prétextant de ne pas pouvoir faire autrement.

[En cour]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach.frenchboard.com
 
Tanio Myazaki
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ililum's V2 :: Présentations et Inscriptions :: Présentation : Les personnages-
Sauter vers: